De quand date le plus vieux bijou ?

Publié le : 27 mai 20213 mins de lecture

Un bijou désigne un ornement porté sur soi pour apporter du design, ou à titre symbolique. En effet, presque tout le monde en porte de nos jours. Il existe plusieurs types de bijoux, dont les bagues, les boucles d’oreilles, les colliers ou encore les bracelets. La question qui se pose est : quand l’humanité a-t-elle porté de bijoux pour la première fois ? De quand date le plus vieux bijou ?

La découverte du plus vieux bijou

Si l’on se base sur les recherches archéologiques, le plus vieux bijou date d’il y a 130 000 ans. Cela fait suite à une découverte sur un site préhistorique en Croatie, il y a deux siècles de cela. Il s’agit de huit serres d’aigle fabriquées par des néandertaliens. Cela bien avant l’apparition de l’homme moderne en Europe. Les objets étaient soigneusement taillés et polis. Cependant, les chercheurs n’ont pas pu identifier sur quel type de bijou les serres ont été utilisées. L’hypothèse révèle deux options : sur un collier ou un bracelet. Aussi, les bijoux n’avaient pas de symbole en particulier à cette époque. Ces hommes de la préhistoire y trouvaient juste de la beauté et en portaient.

Histoire des bijoux en métal

Si le plus vieux bijou jamais découvert dans la préhistoire était en serre d’aigle, les bijoux en métal, principalement en or, sont apparus dans l’antiquité. En effet, l’humanité est tombée sous le charme de l’or. Aussi, les techniques d’orfèvrerie ont développé rapidement. Les Sumériens, connus pour être la première civilisation, ont exploité l’or et en ont fait des bijoux. L’or étant déjà un symbole de richesse à l’époque. Les civilisations précolombiennes, l’Égypte antique, les Grecs et toutes autres civilisations antiques se sont mises à l’exploitation de l’or, notamment pour en faire des bijoux. En effet, ce type de métal était lié aux dieux.

Bijoux et symbolisme

Si certains portent des bijoux à titre décoratifs, d’autres y placent une valeur morale, un symbole. Dans l’ancien temps, seuls les rois et les souverains pouvaient porter des bijoux en or. Ce dernier étant marque de richesse. Chez les peuples africains, aztèques et maya, les bijoux sont portés des guérisseurs et les prêtres. Ces derniers ne portaient pas uniquement des bijoux en or, mais aussi en corne, en os ou en serre d’aigle, tout comme le plus vieux bijou. Aussi, certains y gravent leur symbole pour les transmettre de génération en génération.

Bref, nombreuses sont les significations des bijoux. Mais cela dépend entièrement du porteur.

Plan du site